Blog (pas) intime

"Ce sujet favori: moi-même." (R. Bradbury)

2006/11/03

La Firme, mais en pire: la clientèle

Une composante principale de mon métier, c'est la relation clientèle.
Je dirais même que le client, c'est l'essentiel.

Ah oui: On dit "Le Client", non pas pour désigner une personne en particulier, mais tous les gens avec lesquels nous avons un minimum de contact au sein de l'entreprise cliente. Ca désigne donc tout aussi bien mon interlocuteur privilégié, chef d'une direction, que celui de mon manager (chef de ce dernier) et même celui des partners (le Grand Patron e l'entreprise cliente) ainsi, bien évidemment que toutes les assistantes et collègues des personnes citées.

Quand on est chez le client, l'idéal c'est de travailler de manière intégrée dans un équipe client, donc avec en apparence des relations normales de collègue à collègue.

En apparence uniquement.

Puisque le client reste le client, et dans le conseil plus qu'ailleurs, le client est roi. Parce que même si on est évalué par notre supérieur (le chef de mission), un client indifférent, content ou pas peut tout changer. Ou plutôt, change tout. Parce que souvent (c'est mon cas) le chef de mission n'a qu'une vision très floue de notre travail au quotidien, de notre manière de travailler, de notre efficacité et de nos performances. En revanche, si le client est content, il peut éventuellement en faire part au chef un jour ("Au fait votre petite Pokou, elle est pas mal, elle nous a bien fait avancer!"), et ça, ça fait vraiment pencher la balance au moment des évaluations.

Donc il faut que le client voit une vraie valeur ajouté à ce qu'on lui apporte, sans sentir d'arrogance dans la démarche (du style "C'est bon les gars, super-Pokou est là, je gère la situation, tout ce que vous avez fait avant c'est de la gnognotte, je vais vous apprendre à bosser, moi, et fissa!") Mais en même temps, il ne faut pas qu'il se demande pourquoi il paie aussi cher les services d'une personne qui aurait tout aussi bien pu être un intérimaire ou un CDD.

Dur équilibre.


Autre chose: dans la plupart des milieux professionnels maintenant, on est cool, on est jeune ... et on se tutoie!

Au sein de La Firme, pas de problème, c'est une règle tacite, tout le monde se tutoie, des jeunes consultants junior jusqu'au Grand Partner (en théorie, hein! Personnellement je n'ai jamais eu l'occasion de parler au Grand Partner).

Mais en clientèle? Il y a les plus carrés qui disent dès le deuxième jour "Je préfère qu'on se tutoie.".
C'est simple.
Et puis il y a les autres, souvent les interlocuteurs du chef, souvent un peu plus âgés, qui se mettent à vous tutoyer sans crier gare.

AAAAARGH! Pourtant avec mon chef, ils se vouvoient!
Est-ce que le client estime que je suis trop jeune pour être vouvoyée, est-ce qu'il va me sortir un jour que sa fille a mon âge?
Il ne s'attend quand même pas que je le tutoie à son tour, non? De toute façon mon chef (et son chef avec) le vouvoie, ce serait malvenu pour moi de le tutoyer. Et pourquoi pas une tape dans le dos, tant qu'on y est?

Je suis donc obligée de me plier aux règles du tuvoiement: je vouvoie des gens qui me tutoient.

Bien sûr, je jongle avec les mots, je me contorsionne verbalement pour éviter de faire sortir le vous/tu.
A la dame qui rentre de 2 semaines aux Maldives, je ne demande pas : "Vous avez bien rechargé vos batteries?", mais plutôt "Les batteries sont bien rechargées?". C'est débile, je sais, mais ces vous-là m'arrachent littéralement la gueule.

Des fois je n'arrive pas à les éviter. Et à chaque "vous" je me retrouve face à mon prof de math de 5ème B.

J'adore mon boulot. :-]

Libellés :

4 Comments:

  • At 11:50 AM, Anonymous impolitis said…

    Bonjour Pokou,

    J'adore votre blog (je viens ici en passant chez Firmin). Je reviendrai lire un peu en profondeur. De l'humour... génial, distancié. J'adooore.

    JB

     
  • At 6:33 PM, Blogger Pokou said…

    Tout ça pour moi?
    Merci en tout cas, c'est très gentil de votre part.
    A bientôt j'espère!
    Pokou

     
  • At 8:18 PM, Anonymous Impolitis said…

    Bonjour Pokou,

    Grâce à Google, je sais maintenant que c'est une reine...

    Pourquoi ? Vous croyez que vous ne le méritez pas ? Ne vous jugezpas durement. Vous écrivez bien, il y a du style. Et de l'humour. C'est important... venez me rendre une petite visite, c'est moins drôle chez moi :)))

    Bien à vous,

    JB

     
  • At 8:09 PM, Blogger Pokou said…

    Merci JB ;)
    Je suis passée vite fait sur votre blog, j'y retournerais à tête reposée.
    A bientôt,
    Pokou

     

Enregistrer un commentaire

<< Home