Blog (pas) intime

"Ce sujet favori: moi-même." (R. Bradbury)

2006/07/28

Sale moment pour M. Tionna

Je n'aimerais pas être à sa place ce matin!

L'annonce est parue la semaine dernière sur PAP. J'ai appelé le numéro et pris rendez-vous pour une visite. Chéri y est allé seul, accompagné de notre dossier complet.

L'appartement, très beau, sur les quais, assez luxueux voir péteux, lui a plu donc il a déposé le dossier. D'après Chéri, le courant est bien passé entre M. Tionna, l'actuel locataire et lui. Sa femme travaille dans l'événementiel, elle a même organisé des soirées pour mon entreprise, ils habitaient près de chez nous il y a quelques années, il trouve notre dossier très bien, la propriétaire vit en Province mais c'est son amie d'enfance, c'est lui qui a publié l'annonce, il fait toutes les visites et lui sélectionnera le meilleur candidat locataire -oui, on dit candidat, comme pour un concours d'entrée à Polytechnique- notre dossier est très correct (on gagne très largement plus que les 3 000 € demandés) donc a priori il ne devrait pas y avoir de souci.

Deux jours plus tard, coup de fil de notre nouvel ami: l'appartement sera attribué à une amie de la propriétaire qui vient s'installer sur Paris. Pas de chance, notre dossier était en pôle position.

Et voilà que l'annonce, légèrement modifiée (on en apprend plus sur l'équipement "haut de gamme" de la cuisine) réapparait dans le journal d'hier. On peut raisonnablement en déduire que l'appartement est toujours proposé à la location, qu'il n'y a jamais eu d'amie provinciale, et que notre dossier est tout simplement allé à la poubelle, malgré toutes la garanties financières.

Est-ce que M. Tionna a réellement voulu proposer notre dossier? Est-ce que c'est la propriétaire qui nous a écartés? Ou alors il s'agissait d'un jeu de dupes dès le départ?

Je hais cette hypocrisie qui pousse les gens à vous faire croire qu'il sont disposés a à vous voir habiter leurs murs malgré ce-que-vous-savez. Je préferais sincèrement l'époque ou les choses étaient claires dès le début: "On ne loue pas aux Noirs". Ca faisait gagner en courses de taxi entre midi et deux et en temps les cadrettes surbookées qui n'arrivent pas à caser deux séances de gym dans leur semaine.

Mais M6 est passée par là, avec ses micros, ses caméras dissimulées, la justice aussi avec des condamnations qui n'ont pas dû faire plaisir à tout le monde.

Donc aujourd'hui le propriétaire, l'agence louvoient. Ils vous ménagent, vous font espérer, jusqu'à ce qu'ils trouvent un locataire génétiquement plus sérieux. Enfin, ça c'est pour les plus malins.

Les autres font comme M. Tionna, republient la même annonce dans le même journal, et reçoient un vendredi matin un coup de fil pas très amical d'un Chéri qui exige des explications.

Libellés :

8 Comments:

  • At 2:04 PM, Anonymous Angie said…

    Pour les explications...dit à "Chéri" de la jouer comme Zidane ;-)

     
  • At 2:16 PM, Blogger Pokou said…

    Hé hé! Vu qu'en plus on connait très bien son adresse :D ...Aux dernières nouvelles il est sur répondeur :o

     
  • At 3:11 PM, Anonymous Makeda said…

    C'est vraiment triste cette negrophobie dans ce pays des droits de l'homme. Enfin des droits de l'homme blanc.
    C'est vraiment frustrant. Mais je peux comprendre cette frustration car mon ami et moi ont a déjà vécu cela. Au début il était allé seul visiter l'appartement tout etait nickel il restait plus qu'à donner l'argent de la caution et l'appartement était à nous. Malheur ce fameu jour je suis venu aussi et la soudain le mec a commencé à faire des problèmes pourtant il savait très bien qu'on serait 2. Mais ce con negrophobe n'aurais jamais imaginé que j'étais noire. C'est ainsi la negrophobie.

     
  • At 10:27 PM, Blogger fa2 said…

    Ma pauvre pitchoune !


    Tu nous fais part d'une réalité à laquelle je n'ai encore jamais été confrontée, mais je te crois. Ca me désole, car c'est d'un ridicule !

    Je te souhaite d'avoir un appartement pas trop éloignée de celui convoitée et d'un standing supérieur pour leur apprendre à voir une couleur dans l'argent ! Ce sont eux qui s'en mordront les doigts.

    J'espère que les "blancs" de notre génération, ceux qui ont grandit avec nous n'aurons pas cette attitude en grandissant.

    La discrimination, c'est tellement simple et lâche !

    Whatever, bon courage dans ta recherche !!

    J'espère vite voir le jour où ta chambre ressemblera à cette magnigique pièce des maldives :-)

     
  • At 10:27 PM, Anonymous fa2 said…

    Ma pauvre pitchoune !


    Tu nous fais part d'une réalité à laquelle je n'ai encore jamais été confrontée, mais je te crois. Ca me désole, car c'est d'un ridicule !

    Je te souhaite d'avoir un appartement pas trop éloignée de celui convoitée et d'un standing supérieur pour leur apprendre à voir une couleur dans l'argent ! Ce sont eux qui s'en mordront les doigts.

    J'espère que les "blancs" de notre génération, ceux qui ont grandit avec nous n'aurons pas cette attitude en grandissant.

    La discrimination, c'est tellement simple et lâche !

    Whatever, bon courage dans ta recherche !!

    J'espère vite voir le jour où ta chambre ressemblera à cette magnigique pièce des maldives :-)

     
  • At 9:04 PM, Anonymous laurynhill said…

    c'est vraiment rageant cette franSSe....

    en tt cas POKOU ne laisse pas tomber.

     
  • At 3:04 PM, Blogger Pokou said…

    Epilogue

    Chéri a fini par l'avoir au phone, il lui a expliqué que c'était effectivement loué mais qu'il n'avait pas pu désactiver l'annonce.
    Entre temps j'ai demandé à un copain d'appeler pour voir, l'appart n'était pas loué, mais après le coup de fil de Chéri il l'a rappelé pour lui dire que finalement il avait trouvé un locataire.
    Je n'ai ni le temps ni l'envie mais je sais que je devrais intenter une action en justice...

     
  • At 2:32 PM, Blogger o houé said…

    pfff!

    que dire? c'est pitayable! quand je pense que ce monsieur doit se dire civilisé!

     

Enregistrer un commentaire

<< Home